Accueil > IEN > Pilotage pédagogique > Conseil des I.E.N. - décembre 2012

Conseil des I.E.N. - décembre 2012

mardi 8 janvier 2013

Principales questions intéressant directement les écoles.

1. A.V.S. - M. (aide mutualisée)

On compte aujourd’hui deux catégories d’A.V.S. :

- les A.V.S. - I. (aide individualisée) : ces A.V.S. sont chargés d’un élève ayant besoin "d’une attention soutenue et continue".

- les A.V.S. - M. (aide mutualisée) : un seul personnel peut apporter une aide à plusieurs élèves, selon des formules très diversifiées (un seul ou plusieurs établissements, une seule ou plusieurs classes.)

Ces A.V.S. ne doivent pas être confondus avec les A.V.S. - CO qui dispensent une aide collective dans une classe spécialisée (CLIS ou ULIS). Ces A.V.S. sont évidemment maintenus..

Les A.V.S. - M. bénéficient d’un contrat d’assistant d’éducation et sont placés sous la responsabilité de l’ASH 1.

Ils sont recrutés par des commissions locales (comprenant enseignants/référents et directeurs d’école). Ces commissions élaborent l’emploi du temps des A.V.S. - M. - en particulier la quotité horaire respective pour chacun des élèves qu’ils seront appelés à accompagner.

La C.D.A. définit les modalités d’action des A.V.S. à partir d’un référentiel type autour de trois grandes orientations : accompagnement de la vie quotidienne / apprentissages et activités scolaires / activités liées à la vie sociale et relationnelle.

2. Enquête T.I.C.E.

Elle a été renseignée par la quasi totalité des directeurs du département (et de la circonscription).

Au plan pédagogique, l’accent va être mis sur l’exploitation pédagogique des tablettes en situation de classe (les écoles de la circonscription ne disposent pas encore de cet équipement).

3. CARTE SCOLAIRE

La procédure est engagée à partir de la rentrée de janvier - et doit être achevée dans des délais très contraints (pour le 17 janvier), avec traitement par Base/Elèves et nouvelle fiche à transmettre sous forme papier. Toutes les écoles ont été destinataires du dossier carte scolaire.

A la dotation départementale en postes, s’ajouteront les recrutements des nouveaux PES (à partir de deux concours organisés à des dates et selon des modalités différentes) dont les conditions d’emploi, très complexes (contrat payé à 1/2 temps pour un horaire correspondant à 1/3 de service) seront définies ultérieurement. Il faudra trouver environ 300 berceaux (à partir des 1/4 décharges) pour l’accueil de ces PES.

Les dispositifs dits "2 ans" (un certain nombre de postes bloqués pour la création de classes de 2 ans) et 11/10 (un maître de plus que de classes sur une école ou sur un groupe scolaire) bénéficieront d’une dotation spécifique en postes. et seront proposés aux "écoles ayant le plus besoin de compensation". Une réunion est prévue en circonscription le 8 janvier avec les directeurs / trices des écoles ayant élaboré un projet pour le dispositif "un maître de plus ..." Ces projets seront transmis à la Direction Académique avec le dossier carte scolaire.

4. EMPLOIS D’AVENIR

Ces emplois seront proposés à un nombre conséquent d’étudiants (entre 150 et 200, à des niveaux différents de leur scolarité universitaire)) qui seront recrutés de façon progressive jusqu’à la fin de l’année. Ils seront affectés dans les écoles du département et placés sous la responsabilité d’un enseignant tuteur (rémunéré). Ils pourront intervenir en situation de classe - sans jamais être laissés seuls avec un groupe d’élèves.

5. RYTHMES SCOLAIRES

Les principes suivants sont retenus :

- 4 journées et demi de classe par semaine (mercredi matin privilégié)
- une journée de classe ne dépassant pas 5 heures 30
- une coupure d’au moins 1 h 30 sur le temps de midi
- 3 h 30 maximum par demi-journée
- les heures d’APE (sous une nouvelle dénomination) sont maintenues.

L’horaire hebdomadaire des enseignats reste fixé à 27 heures.

Liberté est laissée aux maires de s’inscrire dans ce nouveau modèle à la rentrée prochaine ou en 2014/2015. - et de proposer un projet adapté à chaque situation particulière (Cf. contraintes liées au transport, à la restauration scolaire, aux possibilités d’accueil périscolaire ...) En 2013/2014, la multiplicité des formules retenues selon les sites risque de se révéler d’une complexité redoutable.


| Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
Circonscription de PLAISIR (académie de Versailles)
Directeur de publication : Philippe Pallin