Accueil > archives site > Évaluation > Outils > EVALUATIONS G. S. - tableur pour bilan

EVALUATIONS G. S. - tableur pour bilan

mardi 4 septembre 2012 par Philippe PALLIN

Cet article conclut le dossier consacré aux évaluations groupées en Grande Section maternelle.
Le tableur proposé (EXCEL) d’un usage extrêmement simple permet à chaque école d’obtenir immédiatement en % les résultats globaux de l’ensemble GS, de chaque grand champ (découvrir le monde / langage / entrée dans l’écrit), de chaque item et de chaque élève.

I Présentation générale du dossier

Les premiers articles en ligne sur le site présentaient notamment le cadre institutionnel des évaluations GS :

http://www.ien-plaisir.ac-versailles.fr/spip.php?article493

avec notamment un accès direct au protocole EDUSCOL dans son intégralité :

http://cache.media.eduscol.education.fr/file/evaluation/36/1/aide_evaluation_GS_maternelle_136361.pdf

L’option retenue par le Groupe de Travail de Circonscription a été de cibler un nombre relativement réduit d’épreuves pertinentes (10 exercices, 17 items) répartis entre les grands domaines d’apprentissage instrumentaux (langage/écrit/découvrir le monde) afin de rendre la passation, nécessairement très coûteuse en temps à l’école maternelle, la plus opérationnelle possible.

Les exercices retenus sont présentés dans trois articles en ligne sur le site - où l’on trouve à la fois les fiches proposées aux élèves, les modalités de passation prévues pour chaque épreuve et les critères d’évaluation :

http://www.ien-plaisir.ac-versailles.fr/spip.php?article602

http://www.ien-plaisir.ac-versailles.fr/spip.php?article601

http://www.ien-plaisir.ac-versailles.fr/spip.php?article600

http://www.ien-plaisir.ac-versailles.fr/spip.php?article599

Aux 16 items retenus (9 pour "découvrir le monde", 2 pour le langage, 5 pour l’écrit), on ajoutera l’item consacré à l’écriture du prénom, présent dans chaque épreuve (les conditions et les critères d’évaluation sont explicités dans la première épreuve du protocole EDUSCOL).

Pour que les résultats obtenus constituent un indicateur pertinent, il est indispensable que les résultats de chaque école (globaux et par items) puissent être mis en relation avec des résultats de référence - par exemple les moyennes de circonscription. C’est l’écart entre les résultats obtenus par l’école à chaque item et pour chaque grand champ et les résultats de référence qui permettra d’identifier les champs et les items les plus échoués et d’orienter en conséquence la politique pédagogique de l’école. Par conséquent il est nécessaire que ce protocole soit respecté à la lettre : passation de tous les items retenus par chaque lève de la classe. Il est donc recommandé d’engager la passation des épreuves dès le mois de mai, en commençant par les exercices les plus simples et/ou les élèves les plus fragiles.

Cela n’empêchera nullement les écoles de proposer d’autres tâches, fabriquées par l’école elle-même ou issues de sources multiples, toutes intéressantes :

- le protocole EDUSCOL, à travers d’autres exercices,

- le fascicule vert consacré aux évaluations GS / CP (2006), archivé dans les écoles et en ligne sur de nombreux sites :

http://ww2.ac-poitiers.fr/ia16-pedagogie/IMG/pdf/Evaluation_gs-cp_livret_maitre.pdf

- les nombreuses propositions du site banqoutils (pour tout niveau et pour tout domaine d’apprentissage)

http://www.banqoutils.education.gouv.fr/index.php

Les finalités de ces évaluations sont aussi diverses qu’essentielles :

- identifier de façon précise les élèves en difficulté et pour chaque élève concerné, les domaines d’apprentissage et les compétences à renforcer ; adapter en conséquence les propositions d’aide et de différenciation ;

- consolider la liaison maternelle élémentaire à partir de ces résultats (avec la possibilité d’élaborer de projets individualisés passerelles, qui seraient l’équivalent, pour l’école maternelle des PPRE élémentaires ;

- définir la politique pédagogique collective de l’école : identification des priorités d’apprentissage (champs et domaines les plus échoués ; évolution dans la durée des résultats correspondants) ; élaboration du projet d’école ; évaluation de l’action collective à partir de ces indicateurs privilégiés ( évolution à ces évaluations du % des élèves en difficulté et du % obtenus aux domaines d’apprentissage retenus comme prioritaires).

Ces évaluations constituent un outil important pour les écoles, A USAGE INTERNE - tant pour leur exploitation pédagogique immédiate qu’à travers leur mise en relation avec des résultats de référence. Elles n’ont pas vocation à faire l’objet d’une information (a fortiori d’une publication) auprès de partenaires extérieurs.

II. LE TABLEUR (pièce jointe)

* ELEMENTS D’EXPLICITATION

- la colonne 1 présente la liste des élèves -NOMS à renseigner), limitée à un total de 31 élèves ; si l’école compte plusieurs classes de GS, on renseignera 1 tableau pour chaque classe et les bilans d’ensemble seront effectués sur les lignes 37/38 (à renseigner) et 39/40 (calculs automatisés qui pourraient aisément être élargis à chaque élève et à chaque item) ; la colonne b (pré-renseignée : codage 1 par élève et total automatisé) fournit le chiffre de référence (B34) pour l’ensemble des calculs ;

- la ligne 1 précise les différents items des évaluations : sont précisés les trois grands champs (noms soulignés) et le codage correspondant à chaque item - qui reprend rigoureusement les codages retenus dans les trois articles correspondants du site. IEN (de L1 à L14). Lorsqu’une épreuve compte plusieurs items, la présentation retenue est la suivante : 11.1 - 11.2 - 11.3 (l’exercice 11 comporte trois items) ;

- seul l’item L0 (lligne D) évaluant l’écriture par chaque élève de son prénom en lettres cursives (présent sur chaque fiche) a été ajouté aux exercices retenus par le groupe de travail.

- les colonnes vertes indiquent les résultats en % de chaque élève pour les exercices relatifs à l’écrit (colonne K), au langage (colonne P), à l’ensemble écrit/langage (colonne R),à la découverte du monde (colonne AD) et pour l’ensemble des épreuves (colonne AF). Pourront être considérés en grande difficulté les élèves ayant obtenu des résultats inférieurs à 25%. ;

- les cases rouges indiquent les résultats en % de l’école pour l’écrit (J35), le langage (O35), l’ensemble écrit/langage (Q35), la découverte du monde (AC35) et pour l’ensemble des épreuves (AE35).


* CASES A RENSEIGNER ET MODALITES DE RENSEIGNEMENT
 :

1. Inscrire les noms des élèves ((de A3 à A ...)

2. Si la classe compte moins de 31 élèves, NE PAS SUPPRIMER LES LIGNES CORRESPONDANTES mais seulement les références chiffrées correspondantes en {{}} colonne B - le chiffre 1 - ce qui suffira pour modifier l’indicateur de base (B34) ;

3. Pour chaque item et pour chaque élève, renseigner les ccases correspondantes avec le CODAGE SUIVANT : 1 (item réussi) ou 0 (item échoué). Les critères de réussite figurent dans les articles du site IEN.

TOUTES LES OPERATIONS (totaux et %) SONT ALORS EFFECTUEES AUTOMATIQUEMENT.

Le tableur est présenté sous deux versions (pièces jointes) -excel version 2007 et excel version 97-2003 pour pouvoir être ouvert sur tous les ordinateurs.

Documents joints


| Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
Circonscription de PLAISIR (académie de Versailles)
Directeur de publication : Philippe Pallin