Accueil > IEN > Pilotage pédagogique > Suivi de cohortes (Evaluation des dispositifs d’aide)

Suivi de cohortes (Evaluation des dispositifs d’aide)

lundi 2 janvier 2012 par Philippe PALLIN

Cette contribution importante propose des outils très pratiques pour l’évaluation des élèves dans la durée - plus particulièrement pour l’évaluation de tous les dispositifs d’aide mis en oeuvre pour les élèves en difficulté.

Il s’agit de suivre une cohorte d’élèves pendant toute la durée de sa scolarisation au sein de l’école et/ou du groupe scolaire. On pourra ainsi identifier immédiatement le % des élèves ayant accompli une scolarité ordinaire, celui des élèves ayant bénéficié d’un dispositif d’aide à un moment (ou plusieurs) de sa scolarité - et surtout de voir si ces aides ont eu à terme un apport bénéfique sur l’évolution des apprentissages pour les élèves concernés.

L’outil proposé doit donc s’avérer très précieux à la fois pour la politique pédagogique de l’école (question essentielle du suivi de la scolarité) et pour les liaisons intercycles (maternelle/cycle 2 élémentaire, cycle 2 / cycle 3) et interdegrés (école / collège).

Le suivi de cohortes peut être engagé tous les trois ans (durée d’un projet d’école). Il suppose qu’un nombre relativement important d’élèves soit pris en compte initialement car il est indispensable que tous les élèves effectuent leur scolarité dans la même école - sauf à établir des passerelles entre ses diverses écoles successives.

La grille proposée peut être utilisée aussi bien par l’école, par chaque enseignant et par les personnels des RASED - selon des modalités spécifiques détaillées dans le document joint.

Tous les dispositifs d’aide doivent être intégrés dans la grille :

- redoublement
- aide spécialisée (RASED)
- APE
- CP aménagé (ex adapt)
- CLIN
- PPRE
- PPS
- CLIS
- aides extérieures - (...)

Documents joints


| Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
Circonscription de PLAISIR (académie de Versailles)
Directeur de publication : Philippe Pallin